Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus
en es
en es
Menu

Sécurisez vos onboarding clients grâce à la vérification d’identité

sécurisez vos onboarding client

Dans un monde toujours plus digitalisé et avec l’utilisation intensive des nouvelles technologies, la sécurité des transactions entre les entreprises et leurs clients est devenue fondamentale. C’est dans ce contexte que la mise en place de processus Know Your Customer (KYC) s’est développée. Celui-ci vise à vérifier l’identité d’un client et à s’assurer que ce dernier est bien celui qu’il prétend être. Un process de KYC répond ainsi aux réglementations en vigueur dont l’objectif principal est de lutter contre l’usurpation d’identité, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Il s’applique à tous les secteurs d’activités mais est particulièrement pertinent pour les institutions financières et bancaires ainsi que les assurances…

 

Soyez en totale conformité réglementaire grâce à la vérification d’identité

En 2019, selon le dernier rapport de la Banque centrale européenne (BCE), la valeur totale annuelle des transactions frauduleuses s’élevait à 1,8 milliard d’euros par an. Il a donc été primordial de mettre en place des systèmes de sécurité supplémentaires afin de pouvoir réaliser des actions de ventes ou d’échanges en toute confiance avec son client. C’est pourquoi la Commission Européenne a décidé de mettre en place la 5ème directive LCB-FT (Lutte Contre le Blanchiment d’argent et Financement du Terrorisme) qui exige des institutions financières qu’elles préviennent, détectent et signalent les activités de blanchiment d’argent. Il appartient ainsi à ces organismes financiers de contrôler l’identité de leurs clients, via des processus KYC, afin de s’assurer que ces derniers ne participent pas à des opérations suspectes. Certaines autorités financières en Europe telles que l’ACPR en France, la BAFIN en Allemagne ou la KNF en Pologne, s’assurent que ces réglementations en vigueur soient bien respectées. 

La Commission Européenne demande que certains secteurs plus vulnérables que d’autres à la fraude mettent en place ce processus de vérification d’identité. C’est le cas notamment des institutions financières telles que les banques, cible idéale pour les cybercriminels. D’autres secteurs tels que les jeux d’argent en ligne ou encore les contenus pour adultes sont également tenus de vérifier l’identité de leurs utilisateurs au cours du processus d’onboarding. Le but étant de respecter les normes définies par les autorités de régulation nationale, qui interdisent l’accès à ces plateformes au moins de 18 ans. 

Ces dernières années, les réglementations se sont durcies pour faire face à l’augmentation de la fraude. Outre le fait que certains secteurs n’aient pas le choix de l’appliquer, on constate que pour les entreprises, vérifier l’identité du client est devenu un réel besoin afin de sécuriser les échanges avec leurs clients. Un bon processus KYC offre une protection robuste contre la fraude et plus particulièrement l’usurpation d’identité…

 

Luttez efficacement contre la fraude et l’usurpation d’identité

En 2020, la fraude à l’identité représentait plus de 23% du coût total de la fraude mondiale, estimé à 56 milliards de dollars selon un rapport publié par Javelin Strategy & Research. Face à ce phénomène grandissant, la mise en place de solutions de vérification d’identité lors de l’onboarding client s’est développée, afin d’établir une relation de confiance avec le client lorsque celle-ci se fait à distance. Cette étape a pour objectif de s’assurer que le client est bien celui qu’il prétend être derrière son écran. Cela permet de lutter efficacement contre les tentatives d’usurpation d’identité et ainsi d’éviter des coûts onéreux liés à la fraude qui s’établissent à 42 milliards de dollars selon l’étude PwC.

En plus du secteur bancaire et financier, de nombreux secteurs d’activité, tels que les télécommunications, le transport ou encore l’économie collaborative, ont désormais besoin de ce service. Ils réalisent de plus en plus de vérifications d’identité lors de l’onboarding client. L’enjeu pour les entreprises de télécommunications est de déployer des solutions qui leur permettent de dématérialiser l’ensemble de leurs actes et contrats tout en limitant la fraude à la souscription. Pour lutter contre ce fléau, elles doivent alors intégrer des services de vérification d’identité à la fois sur le lieu de vente et à distance.

Un autre exemple rencontré avec la SNCF en France (société de transport), cette dernière souhaitait vérifier l’âge de ses utilisateurs lors de leur souscription à un abonnement dédié aux moins de 27 ans. La mise en place de ce service de vérification d’identité intégré au processus d’onboarding, permet de s’assurer que le client ait l’âge requis pour bénéficier d’une offre, grâce au contrôle de la date de naissance présente sur le document contrôlé. 

Le marché de l’économie collaborative est également concerné de près par la fraude à la souscription. Les entreprises d’échanges de services entre particuliers, comme “Emprunte Mon Toutou” par exemple (service de garde de chiens), doivent être capables de vérifier et de confirmer l’identité de chaque utilisateur afin d’assurer une confiance mutuelle. 

La fraude documentaire coûte chaque année des milliards de dollars à l’économie mondiale. Avec Internet et l’enregistrement à distance des clients, elle n’a cessé d’augmenter et nombreuses sont les entreprises qui doivent être vigilantes. L’utilisateur de son côté, a donc désormais besoin de se sentir en confiance lors de l’onboarding client à distance pour aller jusqu’au bout de son parcours. 

 

sécurisez vos onboarding client

 

Alliez expérience client et vérification d’identité pour améliorer vos taux de conversion

La phase initiale du parcours client commence avec le processus d’onboarding. Les entreprises reconnaissent que faire attention à ce point de départ est une nécessité pour commencer la relation entreprise/client. Selon une étude réalisée par PWC, l’expérience client est devenue pour 73 % des personnes dans le monde, un vecteur important dans leurs décisions d’achats. Elle permet, avec la vérification d’identité, d’accroître la confiance lors des échanges, surtout lorsque les transactions s’effectuent à distance. 

Le fait de vérifier les données en fournissant des méthodes sécurisées contre l’usurpation d’identité, comme par exemple la reconnaissance faciale qui établit une comparaison entre la vidéo en temps réel de l’utilisateur et l’image présente sur son document d’identité, vient rassurer l’utilisateur. Le parcours de l’onboarding client doit être efficace. Des études ont montré que 40 % des clients ayant commencé l’onboarding client ne finalisent pas leur demande en raison d’obstacles manuels complexes survenus lors du processus. L’utilisation de services tels que la détection automatique du document permet d’avoir un processus KYC digitalisé, de procurer un service plus instantané, plus fluide et plus simple aux utilisateurs. Avec ce niveau de confiance instauré, le client est plus engagé et plus fidèle à l’entreprise à laquelle il demande des services. Ce processus KYC doit accueillir le client de la meilleure façon possible, tout en respectant le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). 

Au départ, la vérification d’identité peut être considérée comme une étape supplémentaire dans le processus d’accueil mais elle est finalement nécessaire pour l’entreprise car elle lui permet d’optimiser et d’ajouter de la valeur à son service.

 

Afin d’apporter la confiance nécessaire à l’entrée en relation client, le processus Know Your Customer (KYC) permet de vérifier l’identité des utilisateurs d’un service dans le but de lutter contre la fraude documentaire, le blanchiment d’argent, tout en offrant une expérience utilisateur optimisée.  Dans ce contexte de transformation digitale, il est aujourd’hui important de connaître le client à distance pour proposer un onboarding 100% sécurisé. 

Envie d'en savoir plus ?

Nous serions ravis de discuter de votre projet.

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Articles associés

Suivez-nous !