Les éléments de sécurité

Il existe un très grand nombre de techniques de sécurisation des documents d’identité et il n’est pas rare de voir un même document en implémenter plusieurs dizaines pour accroitre, voire rendre impossible, le travail du fraudeur.
Nous nous contenterons d’en présenter ici quelques types et quelques principes de techniques, il faudrait des centaines de pages pour détailler toutes ces techniques.

ZLA (Zone de Lecture Automatique)

Présente sur un grand nombre de documents, cette bande de 2 à 3 lignes de caractères utilisant un chevron pour remplir les blancs contient un certain nombre d’information du document sur lequel elle est portée : Identité du titulaire, date de naissance, date d’expiration du titre, numéro du titre, etc. Elle présente l’avantage de contenir aussi quelques sommes de contrôle dont la vérification s’avère souvent utile.

Encres spéciales

Qu’elle soit fluorescente, fugitive, iridescente, métallique, optiquement variable, photochromatique, saignante (pénétrante) ou encore thermochromatique, l’encre joue un rôle très important dans la sécurisation d’un document d’identité.

Polices de caractères spéciales

L’utilisation d’une police de caractère spéciale, introuvable dans le domaine public est un élément de sécurité supplémentaire.

Code-barres / Code-barres à deux dimensions

Depuis plusieurs années, les codes à barres apparaissent sur les documents d’identité. D’abord en une dimension, ils sont maintenant en 2 dimensions, souvent au format PDF417. Le code 2D-DOC inventé par AriadNEXT a été présenté à l’OACI et son adoption pour un certain nombre de documents d’identité est à l’étude.

Les méthodes d’impression

Les techniques d’impression utilisées pour imprimer le fond de document ou pour personnaliser le document sont des éléments de sécurité importants, même si il est souvent difficile de les vérifier à l’œil nu : offset, impression en taille douce, typographie, sérigraphie pour le fond, impression jet d’encre, laser, transfert thermique pour la personnalisation.

Les micro ou mini impressions

L’impression d’un texte de très petite taille, difficile à reproduire avec une imprimante traditionnelle avec une précision satisfaisante est un élément de sécurité relativement efficace.

Intégration d’une puce avec ou sans contact

Intégrée dans le corps d’une carte polycarbonate ou dans la couverture d’un passeport, une puce électronique, outre les fonctionnalités supplémentaire qu’elle offre au document (comme par exemple la possibilité de contrôler les empreintes digitales du titulaire) apporte un élément de sécurité important au document.

Éléments répondant à un éclairage particulier ou à une inclinaison particulière du document

Dans cette catégorie, on va trouver les motifs répondant aux ultra-violets, les motifs disparaissant aux infra-rouges, les hologrammes, les planchettes fluorescentes, etc.
Le service IDCHECK.IO, selon la qualité des images qui lui sont transmises pour analyse, met en œuvre des algorithmes de vérification des éléments de sécurité qui permettent de vérifier les éléments de sécurité les plus pertinents.