La carte nationale d’identité

La carte d’identité est utilisée pour prouver son identité en général dans le pays émetteur. Elle peut être utilisée comme document de voyage dans le cas d’accord entre les pays, comme c’est par exemple le cas dans les pays européens.

Il existe encore de nombreux pays émettant des cartes d’identité qui ne sont pas conforme à la norme Doc 9303 émise par l’OACI, mais la tendance générale est à la délivrance d’une carte d’identité conforme à ce standard, dans un format identique à celui d’une carte de crédit.

En Europe, la carte d’identité existe dans tous les pays de l’Union, sauf au Danemark et au Royaume-Uni. Parmi les pays qui l’ont mise en place, seules l’Autriche, la France, l’Italie et la Lituanie n’ont pas rendu sa détention obligatoire. Au Portugal, la même carte sert de carte d’identité, de carte de sécurité sociale, de carte de contribuable et de carte d’électeur.

Carte d'identité française

Il existe aux Etats-Unis une carte d’identité facultative, la passport national card qui est assez peu répandue. Le permis de conduire étant massivement utilisé comme preuve d’identité en Amérique du Nord certains Etats ont opté pour la délivrance d’une carte d’identité pour les non-conducteurs, qui a en fait les mêmes caractéristiques que le permis de conduire.

La sécurisation de ce document constitue une préoccupation commune à tous les pays. Les arguments avancés pour expliquer son renforcement sont essentiellement liés à des préoccupations sécuritaires : mouvement de populations, terrorisme, etc.