Les documents d’identité

Les documents utilisés pour prouver une identité sont nombreux : Carte d’identité, Carte d’électeur, Carte de citoyenneté, Passeport, Visa, Titre de séjour, Permis de conduire, mais aussi Carte professionnelle comme par exemple la Carte de personnel navigant…

De manière générale, il s’agit d’un document émis par une autorité de confiance (en général un gouvernement, mais il peut déléguer cette tâche, ou une organisation internationale reconnue) qui va contenir l’identité du titulaire (nom, prénom, date de naissance, éventuellement filiation, adresse, etc.) ainsi qu’un certain nombre d’informations biométriques (photo, empreintes digitales, etc.) qui permettent de lier cette identité à l’individu.

Un document d’identité est émis au terme d’un processus d’enrôlement soigneusement élaboré et contrôlé qui vise à s’assurer que le document est établi au nom de la bonne personne et remis à la bonne personne. Ce processus fait bien entendu l’objet d’attaques par les fraudeurs qui tentent de se faire délivrer indûment des documents d’identité qui portent alors leurs caractéristiques biométriques associée à une identité fantaisiste ou, plus grave encore, à l’identité d’une personne existante (cf. usurpation d’identité).

Les documents d’identité utilisés varient de plus d’un pays à l’autre. Ainsi dans certains pays, la détention d’un document d’identité (passeport ou carte d’identité) est obligatoire, dans d’autres non, et dans d’autres encore, il n’existe tout simplement pas de carte d’identité. En Europe même, la situation est très contrastée.

Les types de documents les plus courants sont les suivants :