Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques d’audience.
J'accepteJe refuseEn savoir plus
en es
en es
Menu

4 raisons de vérifier l’identité de vos clients à distance

vérifier l’identité de vos clients

Avec l’explosion du digital et des ventes de biens et services en ligne, l’entrée en relation entre les entreprises et les clients a considérablement changé. L’onboarding client, qui consiste à accompagner un client dans la création d’un compte ou la souscription d’un service a désormais lieu à distance et se veut instantané, intuitif et simple d’utilisation. 

Mais comment s’assurer que l’utilisateur est bien celui qui prétend être derrière son écran ? Comment créer une relation de confiance aussi bien côté client que côté entreprise ? Le tout en proposant une expérience client fluide et agréable ?

Et bien, c’est simple, grâce à un service qui vous permet de vérifier l’identité de vos clients de manière entièrement automatisé et sécurisé. Correctement intégré dans un processus KYC (Know Your Customer), il vous permet de vous assurer que l’utilisateur qui souhaite souscrire à vos biens et services est bien celui qu’il prétend être. Le tout sans impacter l’expérience client, car un bon service de vérification automatisé ne prend que quelques minutes !

Découvrez 4 raisons de vérifier l’identité de vos clients à distance, et les différents bénéfices que cela peut apporter à votre entreprise.

 

Vérifier l’identité de vos clients pour lutter contre la fraude et l’usurpation d’identité

 

La fraude en ligne, et plus particulièrement l’usurpation d’identité,  est devenue un réel fléau à l’ère du numérique dans tous types de secteur d’activité. 

Elle coûte chaque année des milliards de dollars à l’économie mondiale, et ce malgré les techniques de sécurité mises en place par les Etats. Mais cela ne s’arrête pas là, le coût humain pour les victimes peut également être énorme. En effet, au-delà du coût financier, le vol d’identité peut engendrer de graves conséquences psychologiques et demander beaucoup d’énergie et de temps aux victimes.

Les entreprises doivent ainsi être vigilantes, se protéger, et protéger leurs clients contre la fraude à l’identité. Intégrer un service de vérification d’identité apporte alors cette double protection pour les deux parties.

 

Contrôler l’identité des utilisateurs pour vérifier leur âge

 

Une solution de vérification d’identité se compose d’un service de vérification de documents d’identité, ainsi que d’un service de contrôle d’identité par reconnaissance faciale. Couplés, ces services permettent de s’assurer que l’utilisateur est bien celui qu’il prétend être lors de la souscription à distance.  

En attestant de l’authenticité d’un document d’identité, la solution permet ainsi de vérifier l’âge du titulaire du document. Il assure donc que l’utilisateur a bien l’âge requis pour profiter du bien ou du service auquel il souhaite souscrire. Cela peut concerner des services destinés à des personnes majeures, ou bien réservés exclusivement à des tranches d’âge spécifiques. 

 

Vérifier l’identité de vos clients pour être en conformité avec la réglementation

 

Le processus KYC a vu le jour dans le secteur financier, et plus précisément le secteur bancaire. En effet, pour empêcher que les banques soient impliquées dans des actions de blanchiment d’argent ou d’activités financières illégales, il devenait nécessaire de mettre en place des processus pour contrôler l’identité des clients ainsi que l’utilisation de leurs capitaux.

Pour répondre à ce besoin, la directive LCB-FT (Lutte contre le Blanchiment d’argent et le financement du Terrorisme) est alors créée. Elle définit des mesures réglementaires autour du secteur financier, et oblige ses acteurs à intégrer un processus de connaissance du client dans la souscription à leurs biens et services. Les banques, les institutions financières, les fintechs, ou encore les assurances doivent donc aujourd’hui se plier à ces mesures. 

Mais le secteur financier n’est plus le seul à être concerné, les pratiques s’étendent aujourd’hui à une multitude d’acteurs divers tels que les opérateurs de jeux en ligne ou encore les acteurs télécoms. 

 

Vérifier l’identité pour créer une relation de confiance avec vos utilisateurs

 

Le processus KYC peut également être déployé pour sécuriser des échanges entre des acteurs et ainsi créer une relation de confiance lors de l’entrée en relation à distance. Cela concerne particulièrement le secteur de l’économie collaborative, qui met en relation des particuliers dans le cadre d’échange de biens ou services, et pour lequel il est donc nécessaire de sécuriser les différentes relations.

En sécurisant les échanges, il permet de créer une relation de confiance entre les acteurs. Cet enjeu concerne les services entre particuliers, mais il concerne également les entreprises qui souhaitent savoir à qui elles ont à faire côté utilisateur. Cela s’applique aux clients bien sûr, mais pas uniquement, car le KYC peut être déployé pour créer de la confiance dans tous types de relation. 

En effet, en répondant à de nouveaux enjeux, le processus KYC s’adresse désormais à de nouveaux acteurs dans tous types de secteurs d’activité. Il se diversifie ainsi en prenant de nouvelles variantes : le KYB (Know Your Business) pour faire référence à la vérification d’informations relatives à des personnes morales, le KYP (Know your Patient) qui s’applique au secteur médical, ou encore le KYS (Know You Supplier) pour vérifier l’identité de fournisseur. 

 

Vous l’aurez compris, vérifier l’identité de vos clients à distance, apporte de nombreux bénéfices aussi bien du côté de l’entreprise que du côté de l’utilisateur. Que cela soit pour répondre à des réglementations, pour lutter contre la fraude ou tout simplement pour créer une relation de confiance, le KYC est devenu une étape essentielle pour les entreprises. Afin de rester compétitif et dans le but de fidéliser sa clientèle, il est important de penser des parcours digitaux fluides, immédiats et sécurisés, et cela commence par l’étape d’entrée du client : le processus KYC.

Envie d'en savoir plus ?

Nous serions ravis de discuter de votre projet.

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Articles associés

Suivez-nous !